Un chat refuse de laisser dormir sa maîtresse et ce qui arrive est surprenant

Charlotte Dixon, la propriétaire de Théo se réveille en pleine nuit car elle ne se sent pas très bien, mais pensant que c’est un simple rhume, elle essaye de se rendormir quand Théo son chat, en décide autrement…

Théo, le chat héros

Théo, le chat héros

En effet, alors que Charlotte retourne se coucher, Théo ne voulait absolument pas la laisser se rendormir et il avait une très bonne raison mais Charlotte ne s’en n’est pas rendu compte sur le moment. Elle déclare: Théo ne me laissait pas dormir et se comportait de façon très étrange. Il n’arrêtait pas de me donner des coups de patte, de miauler et de me sauter dessus pour me garder éveillée. »

Inquiète du comportement de son chat, Charlotte décide de se lever et d’appeler sa mère et de lui expliquer ce qui lui arrive. Pas rassurée non plus parce ce que sa fille lui raconte, elle décide d’envoyer une ambulance rapidement chez elle et si elle ne l’avait pas fait, elle n’aurait probablement pas survécu.

En effet, l’ambulance arrivée sur place, les ambulanciers comprennent que Charlotte a formé un caillot de sang très dangereux et que si elle n’avait pas été prise charge, elle n’aurait pas passé la nuit. Elle est donc emmenée rapidement à l’hôpital et est totalement hors de danger grâce à son chat Théo. Charlotte déclare: « Théo est un chat très intuitif, il sait toujours quand je me sens déprimée ou si je me sens mal. Cette nuit là, il savait que quelque chose se passait et il a refusé de me laisser seule. »

Charlotte doit la vie à son chat car c’est grâce à lui qu’elle a survécu et pour le remercier de cet acte, Théo a reçu le prix du chat de l’année grâce à l’opération lancée par Purina. Malheureusement, Théo est décédé entre temps et n’a pas pu recevoir son prix. C’est donc à Charlotte que revient cet honneur en souvenir de son chat qu’elle aimait tant. Elle déclare: « je suis dévastée qu’il soit parti mais je suis tellement fière de lui. Cela montre que je ne suis pas la seule à penser qu’il était un chat vraiment spécial. »